Les solutions pour éviter les maladies sur les pieds de tomates : l'essentiel à connaître

Face à l'humidité, la tomate est tellement faible. Sa culture demande trop de réflexions selon les régions. En dehors des maladies venant du sol, figure une autre connue sous le nom de mildiou. En effet, le mildiou est la plus redoutée et la plus célèbre des maladies de la tomate. C'est un phénomène qui, chaque année, décourage nombreux cultivateurs ou jardiniers. Voyons ce que vous pouvez faire pour éviter ces maladies, surtout le mildiou.

Lutter contre l'humidité et la fraîcheur

Du fait que la tomate ne résiste pas face à l'humidité, plusieurs jardiniers se posent la question de savoir Comment éviter les maladies sur les pieds de tomates. Une façon d'éviter les maladies sur les pieds de tomates est de protéger les tomates de la pluie et de l'humidité. Pour cela, on vous propose la mise en place d'un abri. D'autres possibilités pour éviter ces maladies sont la sériciculture et l'aménagement d'un toit transparent. Pour limiter l'apparition des champions tels que le mildiou et l'eau sur les feuilles, arrosez les plantes aux pieds. L'essentiel est de maîtriser l'arrosage des tomates.

Lutter contre la contamination terrestre

Les jardiniers savent que lors des arrosages, il ne faut pas mouiller les feuilles de tomates. De ce fait, le plus essentiel est à la merci de l'humidité du sol. Ainsi, pour les tenir à l'abri, il faut installer un paillage en paille. Ça vous servira à garder les feuilles propres et au sec, mais il tiendra à distance les éventuelles spores pathogènes en dormance sous terre. De plus, éviter d'arroser les plantes les soirs, car si par hasard vous mouilliez quelques feuilles, elles resteraient humides durant toute la nuit.

Éviter la propagation aérienne du mildiou

Le mildiou ne se propage que sur une surface humide. Afin de garder les feuilles les plus sèche possibles et les plus éloignées les unes des autres, les pieds de tomates doivent être espacés et aérés. S'il y a de la place, un mètre entre chaque plante est idéal. Si on cultive sous serre, l'espace est restreint et on a tendance à vouloir planter plus serré. Peu importe l'espace ne descendez pas en dessous de 50 cm. En bref, ces solutions vous permettront de lutter contre les maladies sur les pieds de tomates une fois que vous mettiez en place.