Pied d'athlète : causes, conséquences et traitement définitif

Le pied d’athlète est une maladie récurrente de nos jours, surtout en Afrique et en Amérique du Nord. Touchant pour la plupart les adultes, cette infection à champignon est d’ailleurs connue pour sa tendance à réapparaître. Découvrez alors dans cet article, les causes, conséquences et le traitement adapté pour venir à bout du pied d’athlète.

Qu’est-ce qui est à l’origine du pied d'athlète ?

Un pied d'athlète, encore appelé intertrigo inter-orteils ou dermatomycose, est une infection extrêmement contagieuse, qui touche le pied. En effet, des champignons foisonnent sur la peau entre les orteils. Ensuite, apparaissent des rougeurs dans les plis de l’épiderme, puis la peau se met à se déshydrater et à éplucher et même se fendre. Ainsi, des chatouillements surgissent.

Cette infection à champignon un est appelée un « pied d'athlète » parce qu’elle se développe plus souvent chez les athlètes qui enfilent des chaussures de sport. Pendant l’activité, la peau des orteils est particulièrement chaude, humide et sombre favorisant la prolifération des champignons.  Il est toutefois possible de capter aussi de tels champignons en marchant pieds nus sur un sol humide et fréquenté.

Les risques liés au pied d’athlète

Une infection très contagieuse, si un pied d’athlète n’est pas bien traité, il peut causer plusieurs risques. Premièrement, engendrer une contagion de la peau et ainsi, la prolifération des champignons entre les autres orteils, puis les ongles.

Ensuite, surviennent des brûlures de la peau et une infection bactérienne grave sous la peau, par des streptocoques ou des staphylocoques s'ensuit. Ceci entraîne une extension de l’infection au pied, à la cheville et à la jambe. Prenez donc rendez-vous avec un médecin en cas d’intertrigo inter-orteils.

Le traitement définitif

Pour finir, d’autant plus qu’une dermatomycose peut facilement récidiver si elle n’est pas bien soignée, vous devez suivre le traitement adéquat pour en finir avec une fois de bon.

Consultez un pédiatre, qui fera un diagnostic. Ensuite, il vous prescrira un remède mycose à appliquer à l’endroit pendant 2 à 4 semaines. Vous devrez continuer le traitement même si les symptômes disparaissent. En cas d’inefficacité de ce traitement, votre pédiatre pourra alors vous prescrire un autre par voie orale.

Désormais, vous savez les causes et risques liés au pied. Pour venir à bout de cette infection, il suffit juste d’appliquer un remède antifongique. Ce traitement n’est pas contraignant, mais il doit être respecté à la lettre pour être efficace.